Archives du mot-clé anti-éolien

Consultation sur la conception énergie éolienne fédérale : Paysage-Libre Vaud répond

L’Office fédéral du développement ARE a mis en consultation  en octobre 2015 sa « conception énergie éolienne »qui, comme son nom l’indique, devrait guider le développement des parcs éoliens en Suisse.
La réponse très complète montre bien les positions et la politique suivie par notre fédération. Elle montre notamment les nombreuses contradictions et conflits d’objectifs entre les politiques énergétique et environnementale.

Pour en savoir plus, chacun peut télécharger le document mis en consultation et la réponse PLVD :

Conception_énergie_éolienne_Projet_pour_la_consultation_du_22_octobre_2015

PLVD Prise de position conception éolienne_29janvier2016_2

Assemblée générale ordinaire de Paysage-Libre Vaud : forte croissance et durcissement de la lutte

Paysage-Libre Vaud a tenu sa 2ème Assemblée générale ordinaire début septembre 2015 à Bussigny. La fédération compte désormais 14 associations membres ou partenaires et un peu moins de 150 membres individuels. Le total représentant plus de 2000 membres.

Sur le terrain, malgré les velléités de dialogue de l’Etat, la lutte contre la vingtaine de projets éoliens vaudois s’est accélérée et va encore se durcir. Certains projets ont heureusement déjà été reportés ou abandonnés mais d’autres ont été poursuivis rencontrant de fortes résistances. Par contre, de nouvelles mises à l’enquête sont imminentes.

Texte complet du communiqué de presse : PLVD_communiqué AG_07.09.15

Mollendruz : une quantité exceptionnelle d’oppositions met le projet en péril

Mollendruz vu de Bavois
Les éoliennes du Mollendruz vues depuis le restoroute de Bavois

Les promoteurs du projet Mollendruz cachent mal le désarroi que vient de leur provoquer la gifle infligée par le nombre d’opposants au projet, malgré une mise à l’enquête démarrée en pleine période de vacances. Comme on pouvait s’y attendre, il a fallu plus d’une semaine pour que les services industriels zurichois (EWZ) produisent un communiqué de presse. Et pour cause : dès le lendemain de l’échéance, nos informations dans les communes requérantes faisaient état de centaines d’oppositions* qui ont dû être centralisées auprès des promoteurs pour pouvoir être comptées.

En dehors d’une sous-estimation évidente du nombre de signatures, le communiqué parle bien des oppositions de Pro Natura, du le WWF et ASPO/Birdlife. Mais il passe sous silence les oppositions d’autres organisations comme la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du Paysage, Helvetia Nostra, la Fondation de l’aérodrome de Montricher, la fédération Paysage-Libre Vaud, l’association SOS Jura-Vaud Sud, pour ne citer que celles dont nous avons connaissance.

C’est donc une très forte opposition, issue à la fois des citoyens vaudois et des principales organisations de protection de l’environnement et des paysages, que rencontre ce projet éolien démesuré.  Très mal accepté, ce projet qui toucherait une grande partie de la population du Jura et du Plateau vaudois est désormais sérieusement compromis.

Pour lire de communiqué Paysage-Libre Vaud, cliquez sur ce lien

* Situation au 24.08.15 : près de 800 signataires selon SOS Jura-Vaud (Sud).


Paysage-Libre Vaud fait opposition au projet éolien du Mollendruz

Comme annoncé récemment, Paysage-Libre Vaud fait opposition au projet éolien du Mollendruz. Le texte de cette opposition peut être téléchargé ici :
PLVD opposition PPA Mollendruz 17juillet2015.

Scandale au Mollendruz : mise à l’enquête du projet éolien zurichois pendant la période des vacances

Quelques jours à peine après la présentation de la Plateforme éolienne vaudoise (voir l’article consacré ci-dessous) et en pleine période de vacances estivales, la société Energie Naturelle Mollendruz annonce la mise à l’enquête du projet de 12 éoliennes industrielles de 210 mètre de haut sur les crêtes du Mollendruz. communiqué de presse_enm_2015-07

Ce faisant, elle prend l’Etat de Vaud à revers et fait mentir les propos rassurants de Mme de Quattro et de ses services sur leur soi-disant volonté de dialogue dans les projets éoliens.

Ce choix de date n’est évidemment pas dû au hasard et n’a pour but que de prendre de court les éventuels opposants qui n’auront pas le temps de s’organiser jusqu’au 3 août, date limite pour le dépôt des oppositions

Malheureusement pour ENM, les opposants ayant de bonnes raisons de se méfier des belles promesses des promoteurs éoliens ont prévu ce type de démarche « hypocrito-démocratique » qui n’est malheureusement pas une première. Ils sont prêts et feront opposition dans les délais.

Mollendruz depuis Echallens
Les éoliennes zurichoises de 210 m. du Mollendruz vues depuis Echallens. Pour mieux se rendre compte, il faut imaginer à droite les 15 éoliennes des projets Sur Grati et Bel Coster (Source : dossier d’enquête)

Rappelons que le capital d’ENM est largement en mains des Services Industriels de Zürich qui seront évidemment les premiers clients de l’énergie produite et n’ont visiblement pas grand chose à faire des préoccupations de l’Etat de Vaud, ni sans doute des quelques communes vaudoises censées se partager les restes du gâteau : Yverdon-les-Bains, Juriens, La Praz et Mont-la-Ville.

L’impact du projet sur les chemins de randonnées et les pistes de ski de fond est considérable. Pour en juger, la carte ci-dessous donne les distances de sécurités admises et recommandées.

ParcEolienMollendruz_impacts_decembre2013_bd
Les 12 éoliennes du Mollendruz qui ont passé de 180 à 210 m. de haut auront un impact considérable sur les activités de loisir ! (source PLVD)

 

 

 

Le parc éolien de Vulliens – Chavannes sur Moudon est gelé par ses promoteurs !

Dans sa communication du début juillet, la Romande Energie annonce qu’elle jette l’éponge en raison de mesures de vent trop faibles.
Tenace, elle affirme que le projet n’est pas totalement abandonné pour autant.
Il n’en demeure pas moins que c’est ici une grande victoire pour l’association locale « STOP éoliennes industrielles Jorat-Broye » dont l’action a été remarquable mais qui n’en reste pas moins l’arme au pied…

Plateforme éolienne vaudoise – L’Etat ouvre tardivement une porte au dialogue sauf que ce n’est pas la bonne…

L’état de situation de la plateforme éolienne vaudoise a été présenté récemment à Yverdon. Mme la conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro et ses services ont proposé aux acteurs impliqués dans les projets éoliens de leur faciliter le dialogue avec les différentes parties prenantes, y compris les opposants.
A les entendre, il s’agirait essentiellement de régler des questions de méthode et d’information pour convaincre la majorité de la population que les éoliennes sont une « véritable chance » pour les habitants de ce canton.
La démarche semble habile mais en ne voyant pas que les principales raisons de la montée croissante des oppositions portent sur le principe même des éoliennes industrielles considéré comme non négociable, nos autorités font fausse route. Elles traitent de la forme et non du fond. Paysage-Libre Vaud continuera donc à se battre contre les éoliennes industrielles mais ne ferme pas la porte au dialogue, surtout s’il porte sur les bonnes questions.
Un espoir tout de même. Dans ses derniers propos, Mme de Quattro a affirmé : « il y aura des éoliennes ou il n’y en aura pas mais au moins il y aura un débat populaire ».
On s’en réjouit à l’avance…

Pour voir le communiqué de presse associé :
PLVD_CP plateforme éolienne VD_28 06 15_final

 

Coup de frein au projet éolien de Bière!

Encore une bonne nouvelle pour les opposants vaudois aux éoliennes industrielles : La SEFA, société électrique porteuse du futur parc éolien de Bière, a décidé par prudence de donner un grand coup de frein à son projet.
Elle n’entend pas engager de nouvelles études pour l’instant.
On constate ici les conséquences directes du jugement du Tribunal Cantonal à propos du projet de Ste-Croix ainsi que de l’action efficace de l’association locale Pieduvent.
Les autres promoteurs de projets éoliens vaudois feraient bien de faire preuve de la même prudence…

Vue Battoir - Berolle Montage
Six des sept éoliennes industrielles prévues à Bière

 

 

La 1ère Assemblée générale ordinaire de Paysage-Libre Vaud constate le renforcement de la lutte contre les projets éoliens vaudois

La Fédération Paysage-Libre Vaud a tenu sa 1ère Assemblée générale ordinaire le 8 septembre 2014 à Bussigny-près-Lausanne.
Les représentants des associations et les membres individuels présents ont pu constater avec satisfaction que le fort développement de notre organisation s’est accéléré, que sa politique centrée contre les atteintes au paysage est rassembleuse et que sa mission est en bonne voie, même si le chemin est encore long.

Voir le communiqué de presse PLVD_communiqué AG_08.09.14_2

L’association Vol au Vent – Jura Vaud Nord est créée !

Début septembre 2014, une nouvelle association a été créée et a rejoint Paysage-Libre Vaud. Cette association combat les trois maxi-projets des hauts de Grandson jusqu’au Creux-du-Van que sont Grandsonnaz, Grandevent et Provence-Nouvelle Censière qui composeraient une forêt de 50 à 60 éoliennes géantes !

Photomontage Grandevent
Pour se faire une idée, voici un photomontage de quelques unes des éoliennes du projet Grandevent. Même à l’arrêt, ce projet est toujours présent dans la planification cantonale. La prise de vue est faite depuis le restaurant des Cluds.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CreuxDuVan_29 9 2015_50mm
Photomontage du’une partie du projet Grandsonnaz, vu depuis le Creux-du-Van (NE)