Archives du mot-clé 1000 éoliennes en Suisse

La Thurgovie annule sa planification éolienne : première grande victoire cantonale pour les anti-éoliens

C’est une très grande victoire pour les anti-éoliens suisses : le gouvernement thurgovien annule sa planification éolienne.  Cela ne signifie pas forcément un abandon définitif mais c’est un coup d’arrêt majeur.
Voici ci-dessous le lien sur le communiqué de presse de notre faîtière Paysage Libre Suisse. Son contenu nous réjouit évidemment mais annonce de sérieuses bagarres en Suisse romande qui met vraisemblablement plus de temps à comprendre que nos amis Suisses alémaniques…

PLCH_Communiqué 21.08.2017

Politique fédérale, les masques tombent : mille éoliennes pour la Suisse !

Le Conseil fédéral vient de décider de sa politique éolienne 2050 au mépris des remarques qui ont été faite à son sujet.

Contrairement aux nombreuses promesses faites par les partisans et les autorités lors de la campagne sur la SE2050 « il n’y aura pas beaucoup d’éoliennes… », c’est bien 1000 éoliennes que la Confédération entend construire à terme dans nos paysages.

C’est le moment de vous rappeler que le canton de Vaud a pour ambition d’en réaliser jusqu’au tiers comme nous le dénoncions au mois de mars dernier dans un communiqué de presse CP Plan caché de la DGE_02.03.17 final . C’est beaucoup plus que la planification actuelle qui nous fait déjà dresser les cheveux sur la tête ! http://paysage-libre-vd.ch/raison-detre/situation-des-projets-eoliens-vaudois/

Vous trouverez ci-après le communiqué très clair publié par notre faîtière Paysage-Libre Suisse en version bilingue Pressemitteilung & communiqué 28.06.2017.

En politique, les belles promesses n’engagent que ceux qui les croient !

Votation du 21 mai 2017 : l’éolien va donc remplacer le nucléaire ?

La question revenait en boucle dans la bouche des éoliens et de certains politiques sous forme d’une affirmation péremptoire : il faudra choisir entre l’éolien et le nucléaire.
Le résultat de la votation du 21 mai 2017 est clair : ce ne sera pas le nucléaire.

Pour autant, ce ne sera pas non plus l’éolien et ce, pour les raisons suivantes :

  • Pour la première fois, la campagne pour la SE 2050 a donné une audience nationale quasi inespérée aux opposants éoliens traditionnels.
  • Elle a permis également à d’autres milieux opposants de s’exprimer sur le sujet en faisant valoir les coûts, la faible productivité et les divers inconvénients de l’énergie éolienne et surtout sa faible acceptabilité dans une bonne partie de la population.
  • Les partisans de la SE 2050 eux-mêmes en sont même arrivés à minimiser l’éolien dans les énergies renouvelables prévues au dépens de l’hydraulique et du solaire.
  • Politiquement, rien n’est plus comme avant.
  • Le nucléaire représentait en 2016 environ 35 % de la production d’électricité suisse.
  • Dans leur délire, les éoliens prévoient depuis des années que leur énergie favorite pourra couvrir entre 7.5% et 10% de la production d’électricité suisse en 2050, voire en 2035 déjà ! (voir illustration ci-dessous)

    Couverture du Eole-info du 25.12.12
    Cette affirmation est constamment répétée sur le site de Suisse Eole
  • A l’autre extrême, dans une récente étude très fouillée, la plus grande banque de Suisse n’accorde à l’éolien qu’un petit 1.4% de l’électricité qui sera produite en 2050
    UBS swiss-energy-fr-1 mars 2016 en français
  • Comme on le voit dans le tableau ci-dessous, d’autres études restent également largement en-deçà des objectifs fantaisistes du Lobby Suisse Eole et de l’OFEN (Office fédéral de l’énergie). En ce qui concerne les études du bureau Prognos reprises régulièrement par la Confédération et même l’EPFL, le scénario E est le plus optimiste!

eolien vs nucléaire

Qui a raison : ceux qui comptent faire des affaires juteuses avec les subventions fédérales ou ceux qui veulent conseiller à leurs clients des investissements réfléchis ?