Archives pour la catégorie Eoljoux (Les Grands Plats, Le Chenit)

Eoljoux : le projet a été accepté par la commune du Chenit mais 37 % des votants l’ont refusé. Eoljoux n’est pas encore construit

Le référendum facultatif décidé par le Conseil communal du Chenit a eu lieu le 25 septembre 2016. Avec une participation d’environ 52 %, le projet a été accepté comme attendu mais 37.6 % des votants l’on refusé.
La lutte continue…

L’opposition au projet était quasi inexistante fin 2014. En moins d’une année, elle s’est développée, structurée et organisée jusqu’à obtenir un résultat de 37.6 % de non, au delà des espérances.
La lutte continue et durera encore des années.
On se rappellera que Pro Natura, Helvetia Nostra, BirdLife Suisse, La Fondation pour la protection et l’aménagement du paysage (FP) et Paysage-Libre Vaud (PLVD) ont
déposé le 27 juin 2016 un recours conjoint auprès du Tribunal cantonal contre
l’approbation du Plan partiel d’affectation PPA « Eoljoux » par le canton de Vaud.
Les organisations déplorent des impacts conséquents au paysage et à la faune d’un projet
qui viole, selon elles, les dispositions légales en vigueur. Voir le communiqué de presse ci-après : 2016.06.24_Communiqué de presse_Eoljoux_AB_NW

Eoljoux n’est pas encore construit !

Photomontage Eoljoux 22.12.14
Les éoliennes de plus de 200 m. d’Eoljoux vues depuis le Sentier. Elles sont très proches de la commune française de Bois-d’Amont et provoquent de vives réactions des habitants dont les opinions sont méprisées par les autorités du Chenit

 

Eoljoux – une pétition de près de 1700 signatures

Eoliennes Vraiment qui lutte contre le projet éolien Eoljoux est notre association membre à la Vallée de Joux. Elle dépose ces jours auprès du Grand Conseil vaudois une pétition revêtue d’environ 1700 signatures. Cette pétition fait écho à celle très comparable des Français de la région de Bois d’Amont – Les Rousses.

Rappelons que le projet Eoljoux a été accepté récemment par l’Etat de Vaud mais qu’un référendum spontané décidé par le Conseil communal du Chenit doit encore avoir lieu. La lutte est loin d’être terminée puisque plusieurs ONG ont décidé de combattre vigoureusement ce projet situé en pleine zones protégées et très proche des habitations du village de Bois-d’Amont.

Eoljoux : manifestation des opposants, rejet des oppositions et lancement d’une consultation populaire

L’association « Eoliennes Vraiment ? » a organisé lundi 23 novembre 2015 au Sentier une manifestation à l’occasion de la séance du Conseil communal de la commune du Chenit consacrée à la levée des recours contre le projet éolien Eoljoux, mis à l’enquête fin 2014.

Cette manifestation silencieuse a rassemblé près de 200 personnes venant aussi bien du côté suisse que du côté français. Rappelons que les recours déposés contre le plan partiel d’affectation (PPA) avaient essentiellement été le fait d’organisations cantonales telles que : ASPO Bird Life, Fondation pour le paysage, Helvetia Nostra, Pro Natura VD, Diana, Paysage-Libre Vaud et SOS Jura-Vaud (Sud). Les oppositions individuelles se comptaient alors sur les doigts de la main.

Au final et comme attendu le Conseil communal a décidé de la levée des recours mais le fait que le 30% des conseillers communaux ait voté contre Eoljoux est une vraie surprise. Pour les opposants c’était inespéré compte tenu de la faible résistance affichée par les Combiers depuis le lancement du PPA. De plus, le conseil communal a décidé de lancer volontairement une consultation populaire sur le sujet.

Après cette victoire d’étape pour les promoteurs, l’affaire est loin d’être terminée…

Eoljoux : un débat télévisé montre que le projet divise déjà les Combiers

Pierre-Alain Dufour, président de « Eoliennes Vraiment ? » et Jean-Marc Blanc, secrétaire général de Paysage-Libre Vaud ont participé début octobre à un débat avec les principaux responsables du projet MM. Laurent Reymondin et Alain Bourqui respectivement président et directeur de la SEVJ : http://valtv.ch/eoljoux-vraiment 

Débat Eoljoux octobre 2015
De gauche à droite : Jean-Marc Blanc, Pierre-Alain Dufour, Sophie Richard, Laurent Reymondin et Alain Bourqui

Cette émission d’une trentaine de minutes enregistrée dans les conditions du direct qui va passer en boucle pendant un mois sur Val TV : Il ressort clairement que le projet divise déjà les Combiers avant même le débat au Conseil communal du Chenit qui aura lieu fin novembre. Comme le dit le commentaire d’introduction : Le projet Eoljoux, qui vise à implanter sept éoliennes sur l’alpage du Grand plat de bise et du Grand plat de vent, ne fait pas que des heureux. Porté depuis 2005 par la SEVJ, il suscite aujourd’hui passablement d’inquiétudes chez certains Combiers et « éolienseptiques »

A noter que Val TV appartient à la SEVJ, la société qui promeut le projet Eoljoux. Remercions tout de même les dirigeants de cette entreprise aux multiples facettes d’avoir d’avoir accepté un débat public sans donner de consigne à l’animatrice. c’est assez rare pour être relevé !

Le projet Eoljoux contré des deux côtés de la frontière

Après la mise à l’enquête du projet Eoljoux, deux associations distinctes se sont créées cet été des deux côté de la frontière: Côté suisse : Eoliennes vraiment ? et SOS Vent d’Amont côté français.
Ces deux associations qui collaborent étroitement défendent des intérêts complémentaires : les Français se sentent agressés et pratiquement sans possibilités légales de réagir et les Suisses, d’abord plutôt favorables ou neutres, ont réalisé après l’avoir étudié que le projet serait dommageable et risqué pour l’ensemble de la région.
La mobilisation actuelle des deux côtés de la frontière est un modèle du genre : une pétition a déjà recueilli plus de 1400 signatures, une action spectaculaire a permis de montrer non loin de la douane, ce que serait une éolienne de plus de 200m de haut (voir à ce sujet l’article de 24h du 18.08.15. 24H_18.08.15 action choc Eoljoux

Eoljoux, les Français de la Vallée se réveillent

Le projet Eoljoux est longtemps resté ignoré des habitants de la partie française de la Vallée de Joux et pour cause. Personne (et surtout pas les promoteurs) n’a jugé utile de les mettre au courant.
Pourtant, comme on peut en juger sur le photomontage ci-dessous pris de la commune de Bois-d’Amont, juste après le Brassus, nos voisins seront aux première loges et n’auront rien à dire ni à espérer…
Gageons que la réaction a déjà commencé comme le relève justement cet article de 24h 24h 13.04.15 Bois d’Amont

Eoljoux photomontage Bois-d'Amont
Les éoliennes d’Eoljoux qui raviront les habitants de Bois-d’Amont

 

Paysage-Libre Vaud fait opposition au projet Eoljoux

Après avoir étudié le dossier de façon très complète et tout comme son association locale SOS Jura-Vaud (Sud), Paysage-Libre Vaud a décidé de faire opposition au projet Eoljoux .
Le texte de cette opposition peut être téléchargé en cliquant sur ce lien :
Opposition Eoljoux PLVD

SIGNEZ LA PETITION !
Si vous voulez en faire plus, téléchargez ici la pétition éditée par SOS Jura-Vaud (Sud) : EolJoux_Pétition

Photomontage Eoljoux 22.12.14
Les 7 éoliennes de la région des Grands Plats vues depuis le Sentier.
Plan d'implantation Eoljoux
Projet Eoljoux, plan d’implantation des six éoliennes de plus de 200m dans le district franc fédéral du Noirmont au sud-ouest du Brassus (source : www.eoljoux.ch)