Archives pour la catégorie Bière – Essertines-sur-Rolle-St-Oyens

Essertines-sur-Rolle : la municipalité de St-Oyens se retire du projet Essairvent

La Municipalité de St-Oyens vient de communiquer à son Conseil général sa décision de se retirer du projet. Le travail commencé très tôt des opposants de Pieduvent St-Oyens / Essertines-sur-Rolle n’y est certainement pas pour rien.

Le projet Essairvent qui avait été d’abord exclu de la planification cantonale renaît de ces cendres tel un Phénix depuis la dernière mouture de ladite planification. Il est aujourd’hui porté par la succursale suisse de la société allemande Ventoludens, par les Services industriels de Genève (SIG) et par la Municipalité d’Essertines-sur-Rolle. Il prévoit jusqu’à six, voir huit éoliennes réparties sur un territoire situé au Sud Est de la magnifique forêt de Prévondavaux sur les communes d’Essertines-sur-Rolle et de St-Oyens.

img_1968-gimel-essairvent-ems-rosiere
Une partie des six éoliennes prévues au Nord-Ouest d’Essertines vues depuis l’EMS la Rosière à Gimel

 

Sur la carte ci-dessous publiée par les promoteurs, on constate que la zone prévue pour les premières éoliennes (le Marais) se situe à quelques centaines de mètres des premières maisons d’Essertines-sur-Rolle et de St-Oyens. Ce que l’on ne voit pas c’est que le centre de Gimel est à moins de 2 km (au Nord). Les habitants de cette commune de plus de 1600 habitants auraient une magnifique vue plongeante sur le futur parc qui leur dispenserait enfin de voir les Alpes françaises et le Mont-Blanc. Tout comme leurs voisins de Berolle, de l’autre côté de l’Aubonne.

csm_map_essairvent_f26f089985
Carte publiée sur le site d’Essairvent. Gimel est exactement au Nord à moins de 2 km.

Les opposants des deux côtés du vallon de l’Aubonne font leur jonction au sein de l’association Pieduvent

Depuis plusieurs années, des citoyens de St-Oyens s’émeuvent du projet éolien d’Essertines-sur-Rolle proposé par les Services industriels de Genève (SIG). Ce projet, rapidement exclu de la planification cantonale vaudoise a la demande de Skyguide, est en train de renaître sous l’impulsion d’un autre promoteur, la société allemande Vento-Ludens dont la succursale suisse est également derrière le projet de Bavois.

Une association s’est donc formée fin 2015 sur la rive droite du vallon de l’Aubonne avec pour centre de gravité St-Oyens. Avec l’aide de Paysage-Libre Vaud, elle s’est rapidement rapprochée de l’association Pieduvent qui, depuis 2014 combat le projet éolien de Bière et a déjà obtenu des succès non négligeables.

Cette décision se justifie d’autant plus que les impacts visuels de chacun des projets concerneront les deux rives de l’Aubonne. En dehors des habitants des communes citées ci-dessus, d’autres citoyens du pied du Jura sont donc en train de rejoindre le mouvement qui se développe dans la région. Tout particulièrement les habitants de Gimel, Saubraz et Essertines-sur-Rolle seront aux premières loges de même que, sur la rive Est, ceux de Ballens, Berolle, Montricher et Mollens.
Pour en savoir plus : www.pieduvent.ch

Coup de frein au projet éolien de Bière!

Encore une bonne nouvelle pour les opposants vaudois aux éoliennes industrielles : La SEFA, société électrique porteuse du futur parc éolien de Bière, a décidé par prudence de donner un grand coup de frein à son projet.
Elle n’entend pas engager de nouvelles études pour l’instant.
On constate ici les conséquences directes du jugement du Tribunal Cantonal à propos du projet de Ste-Croix ainsi que de l’action efficace de l’association locale Pieduvent.
Les autres promoteurs de projets éoliens vaudois feraient bien de faire preuve de la même prudence…

Vue Battoir - Berolle Montage
Six des sept éoliennes industrielles prévues à Bière

 

 

Les projets du Jura Nord : 41 éoliennes !

L’association « Vol au Vent – Jura-Vaud Nord sans éoliennes » dont le siège est à Villars-Burquin (commune de Tévenon) se préoccupe des pâturages jurassiens situés entre Grandson, Bullet et le Creux-du-Van.
Trois projets comportant en tout près de 45 éoliennes sont prévus dans cette région appréciée des randonneurs à pied, à cheval, en vélo ou à ski :

  • Provence : 17 éoliennes : ce projet est porté par Romande Energie et en est actuellement à ses débuts.
CreuxDuVan_29 9 2015_50mm
Les éoliennes de Provence vues depuis le Creux du Van
  • Grandevent : 7 éoliennes
  • Grandsonnaz : 17 éoliennes

Projet éolien de Bière

Un projet de 7 éoliennes vient d’être présenté à Bière par la SEFA dans le cadre d’une séance d’information.
Avant même cette séance, plusieurs habitants de la région se sont manifestés. Ils s’organisent déjà pour lutter contre ce projet intégré dans le plan directeur cantonal.
Ceux de la commune de Berolle, qui domine le site du futur parc, se sont déplacés en force. Ce qui a donné à 24 Heures l’occasion d’écrire un article intéressant : http://www.24heures.ch/vaud-regions/la-cote/habitants-berolle-hostiles-projet-parc-eolien-biere/story/27556005

Projet parc éolien à Bière

Essertines-sur-Rolle, St-Oyens

Le projet éolien d’Essertines-sur-Rolle, comprend 4 éoliennes. Il a été précédemment écarté de la planification vaudoise par Skyguide pour des raisons liées au radar de l’aéroport de Cointrin. Il pourrait néanmoins renaître de ses cendres et même s’étendre ultérieurement sur la commune voisine de St-Oyens.
Il est porté par la société allemande Ventoludens et par les autorités d’Essertines-sur-Rolle.
Il est situé à quelques encablures du projet de Bière et tout comme à Bière les habitants commencent déjà à s’organiser.