Bottens : une victoire discrète des anti-éoliens qui pourrait faire tache d’huile

Pendant que promoteurs et politiques célébraient l’acceptation du projet Eoljoux, la commune de Bottens mettait officiellement fin à son propre projet éolien.
Paysage-Libre Vaud se réjouit de comparer l’écho qu’auront ces deux événements parfaitement contraires.
A Bottens, une décision très importante pour le Gros-de-Vaud a été prise par la nouvelle municipalité, puis communiquée au Conseil communal dans sa séance du 26 septembre dernier.
En effet, après plusieurs années d’études, de préparations, d’informations et de discussions, Bottens a décidé d’abandonner son projet éolien en raison notamment des réactions émotionnelles très contrastées de la population. Avant son abandon, le projet rattaché pratiquement au projet Eoljorat Nord ne prévoyait plus qu’une éolienne géante d’environ 200 mètres , tout près des villages de Brétigny, Froideville et Cugy et très visible depuis Politez-Pittet, Poliez-le-Grand et Assens.
Saluons le fait que ce dossier pris assez tôt en mains n’aura pas coûté grand chose ni aux promoteurs, ni à la commune. Cela démontre la nécessité d’attaquer les projets le plus tôt possible, avant que les procédures officielles (PPA) soient engagées.
Espérons que les autres villages concernés par le projet Eoljorat Nord aient la sagesse de mener aussi leurs réflexions avant qu’il ne soit trop tard.